jeudi 2 novembre 2017

Hors des chemins battus : la création primesautière


Bruno Montpied, Le Gazouillis des éléphants, Editions du Sandre,
930 pages, 39 €
Le Gazouillis des éléphants ? Elephantesque, en effet, cet inventaire " des environnements spontanés et chimériques " crées dans leurs jardins et, parfois, dans leur maison, par 300 autodidactes de l'art. Bruno Montpied, dont le libraire avait dit le bien qu'il pensait de ses Jardins anarchiques parus en 2011, a réuni ici 39 ans de recherches auprès d'artistes en marge même de la marge. On connaît les noms, sinon les œuvres, de Nicki de Saint-Phalle ou de Jean Tinguely (voir leurs machines à droite du Centre Beaubourg). Ils sont aujourd'hui fêtés. Mais les 
" naïfs ", les " singuliers de l'art", les "loufoques " découverts par Bruno Montpied ont opéré ou opèrent de nos jours dans un anonymat à la fois désuet et salutaire : quelle sincérité, quelle indépendance, quelle alacrité, souvent, animent leurs créations ! Elles sont très fragiles, cependant. Tenez, le site que Monsieur René Jenthon, dans les années 1980 anima de sirènes, de vaches, de volatiles et de dinosaures "colorés et enfantins " a aujourd'hui disparu de la surface de l'Allier où il se trouvait et, conséquemment, de la surface de la Terre.
La " tentative d'inventaire général des environnements spontanés et chimériques créés en France par des autodidactes populaires, bruts, naïfs, excentriques, loufoques, brindezingues, ou tout simplement inventifs, passés, présents et en devenir, en plein air ou sous terre (quelquefois en intérieur), pour le plaisir de leurs auteurs et de quelques amateurs de passage " orchestrée par Bruno Montpied et les éditions du Sandre est la bonne surprise en matière d'art (nous nous comprenons) de cette fin d'année.

Le site de Monsieur Jenthon




Aucun commentaire:

Publier un commentaire