samedi 22 septembre 2018

Nouvelles de Californie

Dans ce recueil d'articles  qui " rassemble quarante ans de pensée et d'écrits ", le lecteur français d'aujourd'hui découvrira ce que pouvait produire de plus spécifique et profondément vécu au long de sa vie, un poète-essayiste-garde forestier-beatnick-bouddhiste-chaman et écologiste vivant au XXe siècle outre-Atlantique.
Bien que le bandeau de son éditeur fasse de lui une " légende vivante ", le nom de Gary Snyder est resté moins souvent prononcé que ceux d'Allen Ginberg et de Jack Kerouac dans l'univers médiatique, dont il a su rester à l'écart. Ses écrits ont pour eux la cohérence, le discrétion et la précision. 
On peut s'y reporter pour comprendre et mettre en perspective une partie de l'influence qu'exerce la culture américaine et, spécialement californienne, depuis plusieurs générations, sur celle de l'Europe de l'Ouest.



 > Gary Snyder, Le Sens des lieux, traduit de l'anglais (américain) par Christophe Roncato Tounsi, Editions Wildproject (en néo-français dans le texte), 276 pages, 22 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire