mercredi 17 janvier 2018

Les peintres et nous

Anne et Claire Berest, Gabriële,
Stock, 446 pages, 21,50 €
Les biofictions consacrées aux peintres célèbres ont le vent en poupe.
Francis Picabia (dont Gallimard vient de publier la correspondance avec André Breton), en est l'objet dans Gabriële, sous les plumes conjuguées d'Anne et Claire Berest. C'est à travers la rencontre avec Gabriëlle Buffet que se trouve ici évoquée le milieu artistique du premier XXe siècle. La fresque est riche de noms et de comportements bohèmes.  Une petite révélation familiale la rehausse : Anne et Claire Berest se sont découvertes arrières-petites filles de la muse de Francis Picabia.
Le mot " roman " figure sur la couverture du livre de Catherine Cusset.
Fascinée par la " liberté et la " passion " de David Hockney, Catherine Cusset a pu s'appuyer sur les livres et les entretiens donnés par le peintre, ainsi que de nombreux commentaires sur son œuvre. " Ce livre est un roman. Tous les faits sont vrais ", déclare l'auteur en introduction. Il s'agit d'un travail sur modèle vivant, écrit à la troisième personne. Nommé David tout du long, comme Gabriële était nommée par son prénom dans le livre des deux sœurs Berest,  Hockney devient une étoile familière de la peinture.
Pendant ce temps, Deux remords de Claude Monet, de Michel Bernard, paraît dans La Petite vermillon, une belle collection de poche.
Catherine Cusset, Vie de David Hockney,
Gallimard, 188 pages, 18,50 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire