mercredi 13 décembre 2017

Il ya en nous quelque chose de la Mésopotamie

De Gilgamesh à Artaban. 3300-120 av. J-C,
Belin 1040 pages, 58 €
Au risque de nous entraîner un peu loin des chanteurs de rock, de leur vie, de leur trépas, les éditions Belin continuent la publication de leur belle histoire des civilisations anciennes sous la direction de Joël Cornette.
Le dernier volume paru est consacré aux Sumériens, 5000 ans avant Johnny Hallyday.
Bertrand Lafont, Aline Tenu, Francis Jaonnès et Philippe Clancier ont composé ce qui nous semble être la chronique la plus complète à ce jour en français sur la Mésopotamie
Gilgamesh, roi d'Uruk, souvent fêté par le libraire, et Artaban, roi des Parthes, ouvrent et ferment un récit historique de près de trois millénaires. Ruines, tablettes, figurines, briques ou sceaux-cylindres ont légué leurs traces sur le terrain et dans les musées. L'illustration abondante qui peut ainsi ponctuer le texte des historiens rend plus proches ces rois, ces guerriers et leurs chars, ces divinités aux grands yeux.
Sont déjà parus dans la collection " Mondes anciens ": Préhistoires d'Europe et L'Egypte des pharaons.


De Narmer à Dioclétien. 3150 av. J-C-284 apr. J-C,
Belin 848 pages, 49 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire