jeudi 16 février 2017

Le roman de demain

Sophie Divry, Rouvrir le roman,
Notabilia, 208 pages, 14 €
" Finalement, c'est une idée simple, affirme Sophie Divry à la première ligne de son essai. Pour moi,
le roman, loin d'être un genre mort, bourgeois ou dépassé, réservé aux amateurs d'histoires simples, demeure un genre des plus inclusifs et des plus féconds pour engager la littérature dans des voies créatives nouvelles. Le roman n'est pas contraignant, compromis, pauvre, forcément narratif, vulgaire ou corrompu. Plus que jamais, il est, comme disait Virginia Woolf, " le plus hospitalier des hôtes ", réfractaire à toute limite, monstre hybride et stimulant, ouvert à toutes les fantaisies (...) ".
Il n'y a plus qu'... Ou, comme disent les amis anglais : " the proof of the pudding is in the eating ", c'est à ses fruits que l'on connaît l'arbre.
Du reste, les huit romans sélectionnés pour le Prix des Lecteurs A la Page 2017, prouveront sans doute que Sophie Divry a raison. Incessamment. Tenez-vous informés.
Jury en pleine action (2016)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire