vendredi 11 août 2017

Grandeur de l'arbre

Thich Nhat Hanh, La Terre est ma Demeure,
traduit de l'anglais par Stéphanie Chaut, Belfond,
248 pages, 15 €
" Au Village des Pruniers, nous avons un beau tilleul qui offre chaque été beaucoup d'ombre et de joie à des centaines de visiteurs. Un jour, au cours d'une grosse tempête, il perdit de nombreuses branches et faillit mourir. Quand je vis le tilleul après la tempête, j'eux envie de pleurer. J'éprouvais le besoin de toucher son tronc, mais cela me faisait mal parce que je pouvais sentir que l'arbre souffrait. Je résolus donc de trouver des moyens de l'aider. Heureusement, un de mes amis était médecin des arbres. Il soigna si bien le tilleul que celui-ci fut ensuite encore plus fort et plus beau qu'autrefois. Notre centre ne serait pas le même sans cet arbre? Chaque fois que j'en ai l'occasion, je touche son écorce et j'entre en contact profond avec lui.
Les arbres sont comme nos grands frères et grandes sœurs. Nous devons prendre soin d'eux et les traiter avec beaucoup de respect. Soyez aussi loyaux avec eux que vous le seriez avec les membres de votre famille et vos amis les plus proches. "

                                                 
                                              Thich Nhat Hanh

Les arbres valent un gros succès de librairie au livre de Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres. Au prix de quelques familiarités inutiles avec le règne végétal  (" Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir... "), le lecteur y glanera de nombreuses informations propres à agrémenter leurs promenades sylvestres que le libraire lui souhaite nombreuses.
Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres,
traduit de l'allemand par Corinne Tresca,
Les Arènes, 262 pages, 20,90 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire