jeudi 16 juin 2016

L'art du titre

Gilles Ortlieb, Et tout le tremblement,
Le Bruit du temps, 152 pages, 18 €
" Demenagerseul.com : est-il possible de dire davantage en moins de place ? "

Et ceci, observé par Gilles Ortlieb errant parmi les rayons :

" Après un tour rapide dans quelques librairies (à la recherche d'un petit livre de James Agee sur Brooklyn), difficile de ne pas être frappé par la prolifération des titres à l'infinitif sur les tables : Avoir un corps, Plonger, Echapper, Pas pleurer, Voir du pays, Faillir être fatigué, Réparer les vivants, S'abandonner à vivre, Mourir de penser... Et jusque sur la table des essais (Devenir soi, Les guérir, Ne pas subir, Danser sur un volcan, Comprendre le malheur français, Dire nous, Effacer sa trace) et même parmi les nouveautés en poésie : Faire place. Pour s'en tenir à quelques titres parmi les plus récents. "

Gilles Ortlieb, Et tout le tremblement


James Agee, Brooklyn existe,
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par
Anne Rabinovitch, Bourgois,
80 pages, 8 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire