samedi 27 mai 2017

Perec dans la Pléiade

L'album Perec, offert par la librairie pour
l'achat de trois volumes
Cette année, à l'occasion de la parution de deux volumes de ses œuvres dans la Pléiade, l'album de la Pléiade est consacré à Georges Perec. Voici comment son auteur, Claude Burgelin, le présente :

« Un Album Georges Perec est un album singulier, tant la rencontre avec le monde des illustrations, des dessins, des tracés, des photos a été essentielle pour lui. " Regarde de tous tes yeux, regarde " nous disent Jules Verne et Perec réunis à l’ouverture de La Vie mode d’emploi. Alors, lecteur, regarde, laisse ton œil errer. Cet album fait défiler toutes sortes d’images de celui qui a dit, reprenant des mots d’Henri Michaux, " j’écris pour me parcourir ". Sa trajectoire de vie et son programme d’écriture se superposent. Il est passionnant de s’y laisser conduire, au gré des mots de Perec, des photos qui lui ont servi d’ancrage, des représentations qu’il a privilégiées. Son univers est un imagier dont on a cherché à présenter la diversité et la richesse.
D’abord en se laissant capter par la diversité des expressions de cet homme tant de fois photographié, filmé, représenté : sans barbe, avec barbe, parfois grave, plus souvent rayonnant, en contact avec qui l’observe par une malice ou un sourire dans les yeux. Perec aimait être entouré. D’où la présence des visages de celles et ceux avec lesquels sa vie s’est entrecroisée : les amitiés essentielles de sa jeunesse, la confrérie des Oulipiens, les cinéastes avec lesquels il a travaillé…
Ses premières années furent sous le signe de la perte : de ses parents, de leur souvenir, de sa propre mémoire. Cela l’a rendu un interrogateur obstiné des traces, des signes, de tout ce qui, sous nos yeux, subsiste et rappelle. De Belleville au Vercors, de Paris à New York, les lieux ont nourri son imaginaire, propulsé sa réflexion, édifié sa mémoire. Une part de son œuvre est le " journal " intermittent d’un "usager de l’espace", questionnant nos murs et nos mœurs, incitant à percevoir autrement ce qui donne forme à notre vie quotidienne.
Un parcours dans les paysages, pages et parages de Perec, c’est un trajet plein d’inattendus, de clins d’œil facétieux, de règles de jeu et de façons de leur échapper, d’énigmes diversement déchiffrables – le tout inextricablement mêlé aux souvenirs des tragédies originelles. De cette constellation de signes aux lumières divergentes, d’étoilements qui se relaient, de tonalités multiples, cet album a essayé de rendre compte. »

Georges Pérec, Œuvres I et II,
sous coffret. Prix de lancement : 110 € 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire