dimanche 26 février 2017

La forme de Lyon

                                                                        Il ne s'agit pas de la forme de l'Olympique lyonnais !
Gilbert Vaudey, Le Nom de Lyon,
Bourgois, 374 pages, 17 €
Mais c'est après avoir passé un après-midi dans les rues de Lyon (et dans quelques librairies, surtout le Bal des Ardents) que le libraire de retour a pensé à signaler un livre paru  en 2013 : Le Nom de Lyon, de Gilbert Vaudey.
Voilà un excellent guide. Non pas destiné à favoriser les achats du visiteur dans les rues commerçantes ni même dans les meilleurs bouchons, mais pour donner à sentir les ambiances des différents quartiers ; leur architecture ; leur histoire ; leurs métamorphoses plus ou moins récentes. La précision du regard et de la phrase de Gilbert Vaudey, Lyonnais de naissance, d'adolescence et d'âge mûr, fait merveille. Elle s'applique à des itinéraires personnels à travers la ville et ses différentes parties, qu'elle soit parcourue par flânerie ou par obligation de se déplacer.
L'ouverture en est révélatrice de l'ensemble des parcours effectués et des émotions ressenties : " La ville, c'est bien ainsi, avais-je imaginé, qu'elle devait être saisie ou qu'elle viendrait à s'offrir : par une grâce ou une effraction peut-être, dans la formule de son tissu ; non de l'extérieur, d'une hauteur qui au regard livrerait en bloc l'étendue et le site, mais du cœur même, d'un centre que seul un rêve jusqu'ici avait pressenti. Et c'est bien ainsi qu'une nuit, pour celui qui marchait, pour des yeux grands ouverts, la ville, sans rien trahir de ses instances, s'était livrée. "
Le ton incontestablement gracquien de l'essai (entre histoire personnelle et collective) incite le libraire à conseiller la lecture ou la relecture de La Forme d'une ville, où l'on pourra laisser errer  son imagination à travers une grande ville, autre que Paris, qui s'appelle Nantes.


Julien Gracq, La Forme d'une ville,
José Corti, 216 pages, 19 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire