lundi 17 avril 2017

Avril, mois des filles ? (2)

Meg Donogue Nous étions les filles de la plage.
Traduit de l'américain par Jeanne Deschamp,
,Mosaïc,, 370 pages, 14,90 €
Le libraire, quand il ironisait (une fois de plus, et ce n'est sans doute pas la dernière, hélas !) à propos des titres de romans qui se publient actuellement, avait oublié celui de Meg Donohue : Nous étions les filles de la plage
Celui-ci vient indiscutablement s'ajouter à la collection de titres comportant le mot " fille ", commencée dans le billet du 11 avril dernier.
Meg Donohue doit être doublement remerciée pour sa contribution. Car l'on se souvient peut-être qu'elle appartenait déjà à la tribu des auteurs de titre à filles, comme le prouve son précédent roman, La Fille qui cherchait son chien (et trouva l'amour), publié chez le même éditeur, Mosaïc.

Meg Donohue, La Fille qui cherchait son chien
(et trouva l'amour), Mosaïc, 320 pages, 13,90 €





Aucun commentaire:

Publier un commentaire