dimanche 25 septembre 2016

Rêvez, il en restera toujours quelque chose

Victor Hugo, Le Promontoire du songe,
préface d'Annie Lebrun, L'Imaginaire,
112 pages, 6 €
Hugo, dans Le Promontoire du Songe :
" Rêves, rêves, rêves. Les uns grands, les autres chétifs. L'habitation du songe est une faculté de l'homme. L'empyrée, l'élysée, l'éden, le portique ouvert là-haut sur les profonds astres du rêve, les statues de lumière debout sur les entablements d'azur, le surnaturel, le surhumain, c'est là la contemplation préférée. "

Rimbaud dans Les Illuminations :
" J'ai tendu des cordes de fenêtre à fenêtre, des guirlandes de clocher à clocher, des fils d'or d'étoile à étoile, et je danse. "

Hugo, dans Le Promontoire du Songe encore :
" Tous les matins chacun fait son paquet de rêveries et part pour la Californie des songes. "

Ces mots vous touchent ? Alors, rendez-vous à Marseille, au musée Cantini entre le 17 septembre 2016 et le 22 janvier 2017 pour l'exposition " Le Rêve ". Ou bien procurez-vous son catalogue du même titre.
Il se trouve non loin du canapé rouge.

[Collectif] Le Rêve, Réunion des Musées Nationaux,
193 pages, 35 €
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire