mercredi 18 mai 2016

Le prix Valery Larbaud

Hédi Kaddour, Les Prépondérants,
Gallimard, 464 pages, 21 €
Le 50e prix Valery Larbaud a été décerné à Hédi Kaddour pour son roman Les Prépondérants, paru chez Gallimard.
La remise officielle du prix aura lieu à la médiathèque de Vichy, le vendredi 27 mai à 20 h, après une table ronde consacrée à la création littéraire contemporaine.

Né en 1945 à Tunis, Hédi Kaddour enseigne la littérature française à la New York University de Paris, après avoir exercé à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Rédacteur en chef adjoint de la revue Po&Sie, il écrit des chroniques littéraires au Monde des livres, à Libération et au Magazine littéraire. Il est également traducteur et responsable de l’atelier d’écriture de Sciences Po à Paris.
Après avoir publié de la poésie, Hédi Kaddour s’essaie à la fiction avec le très remarqué Waltenberg (Gallimard, 2005). Récompensé par le prix du Premier roman, cet ouvrage reçoit également l’année suivante le prix Goncourt du premier roman
 En 2010, l’auteur mêle fiction et réalité dans Savoir–vivre, un chassé-croisé amoureux dans l’entre-deux-guerres en Angleterre et sort la même année son journal Les Pierres qui montent : Notes et croquis de l’année 2008 nous dévoilant, au jour le jour, ses notes de promeneur solitaire, mais aussi de lecteur. En 2015, Hédi Kaddour publie Les Prépondérants, distingué par le prix Jean-Freustié ainsi que par le Grand Prix du roman de l’Académie française. Et, maintenant, le prix Valery Larbaud.
Le prix Valery Larbaud revêt pour sa cinquantième édition un lustre particulier.
Ainsi, le lendemain de la remise du prix aura lieu une autre table ronde autour de la réédition illustrée et commentée d'Allen par les éditions Bleu autour. Toujours à la médiathèque, mais à 11 heures, cette fois.
Le programme complet, avec les noms des invités de ce cinquantième prix, est disponible à la librairie, près du canapé rouge.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire