jeudi 26 mai 2016

La France de Depardon

Les Habitants, est d'abord un film  dans lequel Raymond Depardon est allé à la rencontre des "gens de peu " pour les écouter parler. De Charleville-Mézières à Morlaix, de Sète à Cherbourg, il a invité des passants inconnus à poursuivre leur conversation devant son micro, sans aucunement intervenir. Il semble avoir suivi deux  règles impératives : éviter ceux qui ont l'habitude de prendre la parole ; éviter les lieux dont on parle partout.
Les Habitants, c'est aussi 
un  livre où ces conversations sont restituées, accompagnées de photographies prises par Depardon tandis qu'il réalisait son film.
Le résultat est dépaysant. Alors que tous ces visages et tous ces lieux nous sont terriblement familiers. Ces deux copines qui discutent à l'angle d'une rue de Castres ; ces deux devantures dans une ruelle tortueuse de Cherbourg ; ce pavage des rues piétonnes ; cette maison humide et condamnée dans l'arrière-ville de Tarbes...
Raymond Depardon, Les Habitants,
Seuil, 25 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire