mardi 23 février 2016

Christiane Veschambre

Christiane Veschambre,
Versailles Chantiers, photographies
de Juliette Agnel, éditions 
Isabelle Sauvage, 18 €
... qui viendra ce samedi à la librairie lire des pages de Charles-Louis Philippe est elle-même écrivain et poète. Elle vit à Paris et dans la Combraille bourbonnaise.
J’écris, dit elle, à partir de l’expérience intérieure. Je cherche la langue qui pourrait la suivre, la précéder, la transformer.
Mes livres sont de poésie, de narration, de pensée. Ils n'ont pas de "genre".

Le libraire aime cela. Tout particulièrement.
Le premier livre de Christiane Veschambre fut publié aux éditions des Femmes en 1979. Puis s'enchaînèrent, notamment :
Les Mots pauvres, Cheyne éditeur, 1996 ;  La Griffe et les rubans, éditions Le préau des collines, 2002 ; Haut jardin (photographies de Jacques Le Scanff), éditions Le préau des collines, 2004 ; Robert & Joséphine, Cheyne éditeur, 2008, (Prix des explorateurs).
Et dernièrement : Versailles Chantiers (photographies de Juliette Agnel), éditions Isabelle Sauvage et Quelque chose approche (Les Arêtes éditions).
Un dossier est consacré à son œuvre dans le n° 6 de la revue
Le préau des collines, ainsi que dans le n° 25 de la revue Les Hommes sans épaules.
L'intérêt de Christiane Veschambre pour l'œuvre de Charles-Louis Philippe ne date pas d'aujourd'hui et c'est très spontanément qu'elle s'est proposée de lire les pages d'un autre.
Le libraire aime aussi cela. Tout particulièrement.
Christiane Veschambre
(Photo DR Régis Nardoux)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire