samedi 23 janvier 2016

Le sport au cinéma

Desports, n°8, Sports et cinéma.
Silence, on court, 224 pages, 19 €
La huitième livraison du magazine Desports (celui qui est relié et qu'il faut lire avec un marque-page : le plus chic, en somme), est consacré aux relations du sport, du cinéma et de la littérature. Avec pour sous-titre rigolo : " Silence, on court ".
A son générique figurent des noms brillants : Martin Scorcèse, Robert de Niro, Bugs Bunny, Jacques Tati, Patrick Dewaere, Buster Keaton, John Huston pour ne citer que quelques étoiles.

Et quelques noms de séries B. Comme le film de karaté détourné en 1973 par René Viénet, La Dialectique peut-elle casser des briques ?, dans lequel on constate que la dialectique sportive et la dialectique prolétarienne peuvent faire bon ménage.
" Accessoirement, conclut l'éditorial, ce numéro 8 correspond au 50e anniversaire des championnats du monde de ski à Portillo, de la publication du K de Dino Buzzati et aussi de la mort de Walt Disney ".



Coup d'boule !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire