samedi 28 avril 2018

Le Japonais des Années folles


Tandis que le Musée des Arts d'Afrique et d'Asie de Vichy est sur le point de rouvrir ses portes jusqu'au 31 octobre, vous ne pourrez visiter l'exposition Foujita du Musée Maillol que jusqu'au 5 juillet.
Heureusement, le plus parisien des Japonais et le plus japonais des Parisiens se voit consacrer un beau catalogue, concentré sur la période 1917-1931, c'est-à-dire avant son retour dans le Japon impérial, où sa position prête à discussion.
Les différentes facettes du peintre s'y trouvent réunies, jusqu'à son goût pour la photographie et son activité dans les arts décoratifs. La dernière période de sa vie, qui ne se déroule qu'épisodiquement en France, est rapidement évoquée in fine.

Foujita. Peindre dans les Années folles,
Fonds Mercator, 192 pages, 34,95 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire