lundi 26 mars 2018

Les souvenirs de Frédéric Jacques Temple

Frédéric Jacques Temple,
Divagabondages,
Actes Sud, 380 pages, 23 €
De tout un peu, c'est ce que l'on trouvera dans ce recueil de notes et articles de Frédéric-Jacques Temple. Des nombreuses rencontres littéraires, amicales et artistiques de toute une vie sont nés ces souvenirs confiés aux journaux et aux revues au fil du temps.
Le libraire y a retrouvé avec plaisir Jean Le Mauve, qui fut un de ces libres éditeurs artisanaux dont la profession s'honore et dont le nom est resté secret ; Max Rouquette, un classique moderne de la langue d'oc, resté inaperçu sur les rives de la Seine ; Paul Gilson, l'homme du rêve et du merveilleux ; Jean Galmot, le monpaziérois qui inspira Cendrars ; Blaise Cendrars lui-même ; et, dans le désordre, Lucien Clergue, Rémy de Gourmont, Henry Miller, Albertine Sarrazin. Et Valery Larbaud séjournant à Montpellier, la ville de Temple en Septimanie, où le jardin de la gare, nous rappelle l'auteur, abrite une stèle en l'honneur d'Amants, heureux amants.
La phrase suivante y est inscrite : " Il n'est pas grand, ce jardin, mais il est beau comme ceux de l'Asie Mineure... "
Valery Larbaud, Amants, heureux amants,
L'Imaginaire, 266 pages, 9 €



Aucun commentaire:

Publier un commentaire