mercredi 17 mai 2017

Des livres perdus

Giorgio Van Straten,
Le Livre des livres perdus,
traduit de l'italien par Marguerite
Pozzoli, Actes Sud, 174 pages,
18
Selon un tout récent numéro de Livres Hebdo
un court texte, écrit à la main par son auteur
 JK Rowling sur une carte
au format A5, et vendu  près de 30000 euros
à une vente aux enchères de charité en 2008,
 a été volé au cours d'un cambriolage à Birmingham.
Combien de manuscrits ont ainsi disparu ?
Combien ont été volés, détruits dans un incendie
ou emportés par distraction dans une valise. 
C'est précisément la question
 que vient de se poser Giorgio Van Straten 
dans Le livre des livres perdus.
Il a suivi les traces de huit projets dont
on a plus eu de nouvelles. HemingwayGeorge Byron,
Malcolm Lowry, Gogol, notamment,
ont dû faire face un jour à cette cruelle situation.
Les huit chapitres qui composent le livre sont autant
de mini-biographies des auteurs concernés,
dont Giorgio Van Straten dresse des portraits
chaleureux en même temps qu'il tente d'établir
les circonstances qui provoquèrent la catastrophe.
 L'auteur essaie finalement de se consoler 
dans les termes suivants : " Ces livres deviennent 
des défis lancés à l'imagination, à d'autres écritures,
au développement de passions nourries
par leur propre impossibilité. Ce n'est pas un hasard
si plusieurs de ces pages perdues ont fini par susciter
l'écriture de nouveaux livres. "
Haut les cœurs !
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire