mercredi 20 décembre 2017

La double vie de Gala

Dominique Bona, Une vie de Gala,
Flammarion, 232 pages, 29,90

Dominique Bona republie et enrichie de nombreuses archives inédites, sa vie de Gala et Salvador Dalì : Une vie de Gala. L'iconographie et les nombreuses archives inédites de ce volume en font un beau motif de connaissance de celui qu'André Bren surnomma Avida Dollars et de sa compagne, surtout.Dominique Bona sait ne pas se montrer complaisante envers ses modèles. Ni envers le statut de muse, d'égérie que la postérité a attribué à Gala. Ni envers les faiblesses de celui qu'elle a cornaqué pendant un demi-siècle. De quoi écorner le mythe, en restituant les faits, les rencontres et les lieux. Les fausses provocations et les vraies phobies.
Gala et Dalì de l'autre côté du miroir, que signent Dominique de Gasquet et Paquita Llorens Vergès, paraît prendre cette position à contre-pied à partir des souvenirs recomposés par l'homme de confiance du couple et son épouse.
 " La Madone de port Lligat
 " retrouve du coup son auréole ; Paul Eluard (qui fut son premier mari) ne pleure plus son absence à son propre enterrement ; Dali fut le premier hippy ; André Breton n'a rien compris. Lewis Carroll n'est pour rien dans cette affaire.

Dominique de Gasquet - Paquita Llorens Vergés,
Gala et Dalì de l'autre côté du miroir,
Laffont, 262 pages, 20 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire