mercredi 15 février 2017

Le charme d'une photo

Regardez bien ces deux couvertures : l'illustration qu'elle utilise est signée Norman Parkinson (1913-1990), photographe de mode anglais.
Mais, petite panne d'imagination des maquettistes ou hasard, la même photographie se trouve mise à contribution pour deux romans situés dans des cadres entièrement distincts...
C'était notre terre, de Mathieu Belezi (paru en premier, l'honnêteté oblige de le dire), se déroule en Algérie. Tandis que le roman de Carla GuelfenbeinÊtre à distance, prend place au Chili.

Mathieu Belezi, C'était notre terre,
Livre de poche, 510 pages, 7,60 €

Carla Guelfenbein, Être à distance,
roman traduit de l'espagnol (Chili) par
Claude Bleton, Actes Sud, 316 pages, 22,50 €

La même dame avec son chic chapeau, ses gants blancs, son sac en croco et sa mallette de voyage  se dirige vers le lecteurs d'un pas assuré.
Le cliché a du charme, c'est vrai, et les libraires ont un grand sens de l'observation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire