vendredi 23 décembre 2016

La Corée du Sud, la Suisse, la France : un chef-d'œuvre

Elisa Shua Dusapin, Hiver à Sokcho,
Zoe, 141 pages, 15,50 €
" Il est arrivé perdu dans un  manteau de laine. Sa valise à mes pieds, il a retiré son bonnet. Visage occidental. Yeux sombres. Cheveux peignés sur le côté. Son regard m'a traversée sans me voir. L'air ennuyé il a demandé en anglais s'il pouvait rester quelques jours, le temps de trouver autre chose. "

Aimeriez-vous passer l'hiver à Sokcho, ville de province de la Corée du Sud ? Quelle que soit votre réponse, le premier roman d'Elisa Shua Dusapin plaide largement en faveur de ses dons littéraires pour donner à sentir l'atmosphère des lieux : un port au bord de la mer du Japon ; une pension quelque peu décrépite où la jeune narratrice fait la cuisine et le ménage ; les restaurants et les poissonneries où trônent les poulpes et les seiches.
Arrive à la pension un voyageur français qui soulève sa curiosité. Elle a étudié la langue et la littérature françaises. Le dialogue se noue difficilement entre eux, leurs deux cultures. Le Français est dessinateur de bande dessinées. Il vient de Normandie, où elle n'est jamais allée, mais elle a lu Maupassant. Elle est d'une grande délicatesse de caractère et possède une fine intelligence -- qui ne fait pas toujours le sujet des romans --, à la fois énergique et réservée. Elle n'est peut-être pas amoureuse de lui, ni exagérément romantique, mais elle finit par souhaiter une chose : qu'il la dessine, qu'elle soit la femme dans son prochain livre, elle qui a si peu confiance en son apparence, en son être, en cet endroit où la nécessité la retient. Il repartira comme il était venu, laissant à la narratrice son carnet de toile et la saison froide et humide de Sokcho.

" C'était un lieu sans en être un. De ces endroits qui prennent forme à l'instant où l'on y pense puis se dissolvent, un seuil, un passage, là où la neige en tombant rencontre l'écume et qu'une partie du flocon s'évapore quand l'autre rejoint la mer. "

Elisa Shua Dusapin est née en 1992. Son père est français, sa mère sud-coréenne. Elle vit en Suisse. Hiver à Sokcho est publié par Zoe, excellente maison d'édition suisse. Le roman a obtenu le prix Robert Walser 2016. Le libraire est d'accord : il s'agit d'un petit chef-d'œuvre.

Elisa Shua Dusapin



Aucun commentaire:

Publier un commentaire