mardi 29 novembre 2016

Garcia Lorca, poésies in extenso

Federico Garcìa Lorca, Polisseur d'étoiles,
œuvre poétique complète, traduite de
l'espagnol par Danièle Faugeras,
Erès, 1142 pages, 25 €

Dans l'atmosphère de surproduction qui entoure (non : enserre, non : étouffe) les librairies, des besoins éditoriaux subsistent. Combien d'entre vous auraient mis à leur main à couper que les poèmes de Federico Garcìa Lorca  (1898-1936) étaient disponibles en leur totalité en langue française ? Oui, combien ?
Tous ceux-là se seraient trompés.
La première édition complète des poèmes de Lorca vient de paraître il y a  quelques mois. Elle est l'œuvre de Danièle Faugeras qui a mené à bien seule ce projet de plus de onze cent pages.
Il en résulte un petit format carré, très plaisant à posséder dans sa main, très dense, et dont le libraire n'aura pas l'outrecuidante légèreté de juger en deux mots la qualité foncière : il faut, pour peser une traduction, posséder la langue de départ aussi bien que celle d'arrivée. Ce n'est pas dans la ville de Valery Larbaud que l'on oserait prétendre le contraire devant un travail qui présente, en outre, toutes les garanties de sérieux et d'engagement sincère.
Demeure avérée la grâce de lire en français :

La lune est ronde.
Alentour, une noria

de miroirs.
Alentour, une roue
d'eau.
La lune s'est fait des tranches
ainsi qu'un pain d'or blanc.

Et la lune, derechef, mais plus durement vécue au-dessus de New York, en 1929-1930 :

Moi j'avais tué la cinquième lune.
Eventails et bravos buvaient l'eau aux fontaines.

Le tiède lait ancien des nouvelles accouchées
agitait les roses d'une longue douleur blanche.

Le lecteur aura l'occasion de lire une des versions canoniques de ces vers extraits du Poète à New York dans la version de Guy Lévis Mano que republient les éditions Fata Morgana. Le volume est illustré des formidables dessins d'Alecos Fassianos. Ils en décuplent le charme.


Federico Garcìa Lorca, Le Poète à New York,
traduit par Guy Lévis Mano, Fata Morgana,
112 pages, 23 €
 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire