mercredi 16 novembre 2016

Bon bec de Vichy

" Il n'est bon bec que de Paris ",
assurait François Villon.
Fabienne Pouradier et la confiserie Moinet
prouvent qu'il est aussi
bon bec de Vichy.
La preuve en sera très bientôt administrée par la parution de
Moinet au cœur de la confiserie Vichyssoise,
un beau livre illustré
que son auteur viendra dédicacer le 10 décembre prochain.
Nous en reparlerons.
 
 
Quant à maître François, à qui le libraire ne cherche pas de noises,
tout mauvais garçon qu'il fût,
on peut le retrouver dans la toute récente
biographie que lui consacre Sophie Cassagnes-Brouquet.
Très clair et complet, ce portrait s'accompagne
de nombreux fragments de poèmes mis en français d'aujourd'hui.



Sophie Cassagnes-Brouquet, " De moi, pauvre,
je veux parler ". Vie et mort de François Villon,
Albin Michel, 350 pages, 20,90 €

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire