mercredi 24 août 2016

Ajar, vous avez dit Ajar ?

Quel rapport peut-il bien exister entre cette photo :
 
 
et celle que voici :
 
 
Eh bien, c'est que les deux répondent au nom d'Ajar.
La première est celle d'Emile (véritable patronyme : Romain Gary).
La seconde est celle d'un collectif d'écrivains suisses également nommé Ajar,
en mémoire de Romain Gary.
Ils sont dix-huit, garçons et filles, au sein de ce collectif
destiné à encourager la productivité littéraire d'une nouvelle génération.
Et le pire, peut-être, est qu'ils vont incessamment publier
chez Flammarion un roman intitulé Vivre près des tilleuls,
écrit à... 2 x 18 = 36 mains.
Le libraire est vigilant.
 
 
 
 
 
 
 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire