jeudi 7 mai 2015

Merveilleux atlas

Christoph Ransmayr, Atlas d 'un homme inquiet,
traduit de l'allemand par Bernard Kreiss,
Albin Michel, 23,90 €
On appelle atlas un recueil de cartes géographiques. Mais ne cherchez pas de graphiques ou de courbes dans le dernier livre de l'autrichien Christoph Ransmayr : son Atlas d'un homme inquiet  est fait de mots combinés en phrases destinés à décrire soixante-dix pays extérieurs et intérieurs.
Christoph Ransmayr a pas mal bourlingué à travers le monde.; il a croisé beaucoup d'hommes et de femmes, heureux ou affligés ; il a contemplé maints paysages et des fleurs ; observé des animaux, pas forcément sauvages, des vaches et des chiens comme des ours.
Mais que seraient ce bagage, ces expériences, que serait le monde entier parcouru en tous sens sans une langue et un point de vue  pour les servir ?
Il n'y a pas de grands sujets, ni de grande expérience : une madeleine contient une immensité de littérature ; une goutte d'eau, ce peut être un océan. Certains, par contre, traversent guerres et grands événements sans avoir rien à en dire.
Christoph Ransmayr possède à la fois langue et point de vue. Il sait faire de l'océan sa goutte d'eau, d'un infini sa madeleine, et inversement. L'opération est mystérieuse. Personnelle et très sensible à la vie alentour. Authentifiée par l'émotion. Ce livre n'est pas un récit de voyages de plus : parole de libraire.

En Bretagne, où Christoph Ransmayr ne semble pas s'être rendu, le festival Etonnants voyageurs de Saint-Malo fête son vingt-cinquième anniversaire. Un album de famille paraît à l'occasion de ce quart de siècle, cornaqué par Michel Le Bris.


Etonnants voyageurs, 25 années d'une aventure littéraire,
Hoebecke, 224 pages, 26,50 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire