mardi 23 janvier 2018

Django est là

Jean-Baptiste Tuzet, Django Reinhardt et le jazz manouche ou les
100 ans du " jazz à la française", Didier Carpentier,
139 pages + 1 CD bonus, 30,35 €
Django Reinhardt est mort un 23 janvier -- celui de 1953, après un passage sublunaire de quarante-trois années. La rapide existence de celui qui se fit connaître en jouant de la guitare dans un café, " La Chope des Puces ", est mêlée à de nombreuses anecdotes et racontars. A des rencontres tout aussi innombrables.
Ce qui est certain, c'est qu'il fonda le Hot Club de France pour pratiquer ce qu'on appela le " jazz manouche ", et que sa guitare se fit entendre dans le monde entier et jusqu'aux nuages.
Le libraire a choisi deux livres en ce jour anniversaire. 
Le premier destiné au souvenir d'un grand virtuose, qui apprit seul à jouer de son instrument et rédigé par un fondu. Le second consacré au progrès dans l'art d'obtenir des sons acceptables d'une guitare.
Antoine Polin, Progresser à la guitare pour les nuls,
First, Coffret contenant 3 livres, 24,95 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire