dimanche 12 avril 2015

Corsaires en corsages

Marie-Eve Sténuit, Femmes pirates,
Editions du trésor, 200 pages, 16 €
Les biens nommées éditions du Trésor ont la riche idée de s'intéresser à la piraterie féminine.
Sous la plume de Marie-Eve Sténuit revivent les carrières maritimes d'une douzaine de flibustières qui, le plus souvent, œuvrèrent dans l'ombre des forbans masculins. La parité  n'existant pas chez les pirates, les flibustières devaient souvent rester dans l'ombre de leurs naufrageurs de maris. Certaines commandaient cependant des équipages uniquement composés de femmes. Beaucoup d'entre elles n'ont pas laissé de nom, ce qui navre Marie-Eve Sténuit, le libraire  la comprend.
Mais Jeanne de Belleville, Mary Read et Anne Bonny, Ching Yih Saou et leurs consœurs sont bel et bien entrées dans l'histoire et dans la légende " souvent impitoyables et toujours aventureuses ".
Elles ont sillonné les mers du Nord, les Caraïbes et les mers de Chine. Le livre, très bien imprimé et agréable à tenir en main, reproduit des gravures qui permettent de découvrir leur visage et leurs exploits.
Le librairie est d'avis qu'une telle occasion ne se manque pas. Pour tout l'or du monde !
Awilda, femme pirate

Aucun commentaire:

Publier un commentaire