vendredi 5 août 2016

Le Graal est devant nous

Edina Bozoky, Les Secrets du Graal,
CNRS éditions, 223 pages, 22 €
" Tu as vu dans tes voyages de ces rochers qui gardent les pistes de bêtes fabuleuses qu’on ne voit plus nulle part.
Ils étaient boue pour recevoir l’empreinte — ils se sont faits pierre pour la garder… Perceval ! quelque chose a passé ici il y a longtemps, dont Montsalvage a gardé l’empreinte, et rien n’a pu l’effacer, car Montsalvage est un lieu clos, car le temps et la vie n’y trouvent plus de prise, car Montsalvage pétrifie – et c’est ce qui fait de moi pour les passants une pierre de foudre au bord de la route, un fantôme en plein soleil, une tête de Méduse qui te fascine et que tu n’oublieras plus jamais de regarder (...) ".
Tels sont les propos que Julien Gracq prête au personnage d'Amfortas dans sa pièce Le Roi Pêcheur, dans laquelle il voulut réactualiser le mythe du Graal
et des  chevaliers de la Table Ronde.
C'est aussi l'histoire de ce mythe littéraire, né au XIIe siècle avec Chrétien de Troyes, et qui renaît incessamment dans des formes variées, dans la littérature fantastique, dans la peinture,  la bande dessinée, au théâtre et au cinéma, dont Edina Bozoky cherche à percer quelques secrets. Son livre retrace le développement, les personnages et les significations principales de la quête  où l'élément religieux et l'élément merveilleux s'entrecroisent en suscitant de foisonnantes interprétations.
Situé sur un plan moins ambitieux, mais témoignant de la vivacité du mythe, La Grande épopée des chevaliers de la Table ronde va bientôt paraître chez Actes Sud Junior.
Les enfants (à partir de huit ans, nous dit l'éditeur) devront attendre jusqu'en 2018 et la parution du troisième tome pour rencontrer Perceval et Galaad. Mais dès la rentrée, ils feront connaissance avec Arthur et Merlin, ce qui n'est pas un mince événement dans la vie d'une petite fille ou d'un petit garçon.
Vision du saint Graal (William Morris, 1890)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire