mercredi 17 août 2016

La nature dans la ville

Gilles Carcasses, La Fleurette et le camionneur,
Ulmer, 192 pages, 19,90 €
Sens aigu de l'observation ? Goût de la nature retrouvée où l'on ne l'attendait plus ? Sans doute une combinaison des deux éléments a-t-elle présidé à la conception de ce livre au titre plaisant.
" Le conducteur stoppe au feu rouge et la vitre du conducteur se baisse, raconte son auteur.
Sans vous déranger, s'il vous plaît, qu'est-ce que vous photographiez ?
Je me relève : C'est une petite plante rare qui fleurit là le long du caniveau. "
Gilles Carcasses, a multiplié les trouvailles à même le milieu urbain : dans les parcs et jardins, évidemment ; mais aussi sur un quai de gare, dans les allées des cimetières, sur les toits où l'épervier vient chasser les petits oiseaux (mais oui, madame, mais oui, monsieur : le libraire en a été témoin sur son propre toit où il vit les pigeons attaqués par le rapace dont la poitrine porte des rayures horizontales).
Nouvelles espèces d'oiseaux apparues sur les bassins;  guêpes invasives venues ... du Mexique ; faucons perchés sur les panneaux de signalisation sont au rendez-vous de cet ouvrage qui abrite de nombreuses preuves photographiques de ce qu'il avance.
Femelle d'épervier

Aucun commentaire:

Publier un commentaire